janvier 2021

#Interview : 2 minutes pour découvrir Carole Degonse

Huile, Christophe Jacrot
INTERVIEW

Carole Degonse : son métier, ses conseils et ses passions.

On ne quitte pas un cabinet international sur un coup de tête. Quelles ont été vos motivations ?

J’avais envie d’un nouveau challenge, d’une aventure plus entrepreneuriale, dans un cabinet correspondant à mon positionnement. Rejoindre Jeausserand Audouard m’a donc semblé une évidence. En effet, l’équipe a su, en quelques années, prendre la place de leader du conseil aux dirigeants. Par ailleurs, j’entretiens depuis de nombreuses années des relations amicales avec certains membres de l’équipe, avec lesquels j’ai été associée par le passé. Je rejoins donc la fameuse #TeamJA en toute confiance !

A quelles occasions les dirigeants d’entreprise font-ils appel à vous ?

Le cabinet accompagne les entrepreneurs, dirigeants et actionnaires familiaux dans la réalisation de leurs opérations complexes et stratégiques. Pour ma part, j’interviens plus particulièrement lors de la négociation et de la mise en œuvre de management packages et de plans dincentive au bénéfice des équipes dirigeantes, dans le cadre d’opérations de LBO et pour des groupes familiaux ou industriels, ainsi que lors d’opérations de croissance externe.

En pratique, comment se déroule ce type de dossiers ?

Nous essayons toujours d’intervenir très en amont afin de disposer du temps nécessaire pour définir, avec nos clients, les objectifs économiques des différentes parties et de déterminer la bonne stratégie et le plan d’action adéquat. Cela permet par ailleurs d’identifier très tôt les sujets fiscaux propres à l’opération, lesquels seront décisifs en terme de structuration.

En effet, notre rôle ne se limite pas à la rédaction de la documentation de la transaction. Si cette partie doit évidemment être parfaitement exécutée, nos clients attendent également que nous partagions avec eux les meilleurs pratiques de marché et notre expérience issue des nombreuses opérations que nous avons conseillées, le tout avec une vision pragmatique et business.

Comment envisagez-vous de vous impliquer au sein de la #TeamJA ?

Ce qui m’a beaucoup plu dès mon arrivée au cabinet, c’est cette excellente ambiance qui y règne, à la fois très professionnelle et détendue, et ce, malgré sa croissance ininterrompue.

Je souhaite bien entendu participer à la pérennité de cet état d’esprit, par exemple, en instaurant des moments d’échange avec celles et ceux qui le souhaiteront car nous avons tous des expériences à partager. Je pense notamment aux jeunes collaborateurs qui ont envie d’approfondir leurs pratiques et leur savoir-faire ; il faut être à leur écoute, les aider à prendre de l’assurance et à lever certains blocages afin qu’ils puissent évoluer en interne.

Hormis le private equity, quelles sont vos autres passions ?

Certes mon métier me passionne ! Mais il est très exigeant et il faut savoir prendre du recul pour l’apprécier à sa juste valeur. J’ai régulièrement besoin de couper, quelques jours ou quelques semaines en partant visiter un nouveau pays, ou quelques heures en allant à l’Opéra (quand c’était possible). Ou tout simplement autour d’un bon repas !