Retour
CAFÉ ENTREPRENEURIAL #1

Quelles actions mettre en place pour anticiper les difficultés ?

Novembre 2018

Notre cabinet a organisé son 1er CAFE ENTREPRENEURIAL qui a pour but de réunir des entrepreneurs, au premier chef les étudiants diplômés du Master HEC Entrepreneurs dirigé par Alain BLOCH, of counsel chez Jeausserand Audouard.

L’objectif de ce rendez-vous est de leur apporter conseils et bonnes pratiques et d’échanger avec eux sur les aspects juridiques, fiscaux et financiers liés au développement de leur entreprise.

Cette 1ère édition a réuni une quinzaine d’entrepreneurs autour d’Alain BLOCH et Marie-Paule NOEL, associée spécialisée en droit du financement. Ils ont échangé sur « Comment prévenir et gérer les difficultés liées au développement et au financement de son entreprise ? »

 

Quelques conseils sur lesquels ont insisté nos intervenants :

 

 

 

 

>> Anticiper, anticiper, anticiper…

Alain et Marie Paule ont particulièrement insisté sur la nécessité d’anticiper au maximum les éventuelles difficultés, compte tenu de l’efficacité des différents outils de la Loi de Sauvegarde, qu’ils ont brièvement rappelés (mandat ad’hoc, conciliation, sauvegarde accélérée …)

>> Se faire accompagner pour anticiper les difficultés financières…

Et ce, dès la création de son entreprise. Un expert saura poser les questions essentielles, orienter l’entrepreneur vers les bons dispositifs de financement. Il sera en mesure d’apporter une argumentation plus technique, sans affect, et sera, de ce fait, davantage en position forte de négociation, avec les investisseurs bien sûr, mais aussi les banquiers et les factors.

>> Asseoir le plus tôt possible la crédibilité de son business auprès de sa banque…

Pour développer de bonnes relations et être plus enclin à entrer dans une négociation constructive : les entrepreneurs négligent souvent trop leurs relations bancaires, au profit des seuls investisseurs.

L’entrepreneur doit avoir quelques éléments simples à l’esprit : faire jouer la concurrence en allant voir d’autres banques avant de s’engager, négocier en amont de toutes procédures, ne pas signer de caution personnelle

Être vigilant n’empêche pas d’entretenir une relation de confiance avec sa banque !

>> Communiquer avec les actionnaires et investisseurs sur les aspects positifs mais aussi les points sensibles…

Une relation de confiance avec ceux qui croient en votre business est indispensable.

Plus globalement, il est pertinent d’échanger avec d’autres entrepreneurs qui ont certainement connu des difficultés similaires et qui pourront être de bons conseils. Le partage d’expériences est aussi clé dans ce domaine que dans les autres.